Les pluies sont efficaces, retour à la normale.

Avec le retour des pluies depuis octobre, la situation hydrologique s’est progressivement améliorée. La ré-humidification des sols a été lente, mais les niveaux piézométriques (mesures des niveaux des nappes souterraines) sont tous revenus dans les moyennes de saison sur le bassin de l’Ouche. Les débits des cours d’eau oscillent entre le module (débit moyen “normal”) et le niveau de crue biennale. Avec la remontée des nappes et la saturation progressive de sols, les précipitations intenses marqueront d’avantage les débits en rivière.  Toutefois, concernant l’amont du bassin, les barrages réservoirs du canal de Bourgogne sont loin d’être remplis et continueront à capter une partie des eaux de ruissellement du sous bassin de la Vandenesse.

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.