Accueil

 

christransparent

Édito, juillet 2016.

Sauvegarder le patrimoine naturel que représente la rivière Ouche, le défendre contre les pressions trop fortes que lui font subir les activités humaines, reconquérir une bonne qualité des milieux aquatiques font le cœur de l’action du S.B.O. depuis de longues années.

Qu’il s’agisse de travaux visant à améliorer le fonctionnement hydraulique, à améliorer la biodiversité aquatique… Qu’il s’agisse d’élaborer avec les partenaires concernés des plans d’actions, des plans de gestions, des engagements de bonne conduite , toutes ces actions concourent au même but : conserver une rivière en bon état.

La création de la nouvelle compétence Gestion des Eaux et des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations exercée à l’échelle intercommunale à l’horizon 2018 devrait être l’opportunité de réorganiser la gestion du Grand Cycle de l’Eau à une autre échelle pour nos territoires. Conserver une action de proximité tout en se donnant les moyens d’élaborer les futurs plans de gestion à une échelle cohérente correspondant à la réalité locale et pour un coût acceptable sont la base des réflexions en cours pour une organisation adaptée aux évolutions en cours. Les mois à venir seront consacrés à la concertation préalable nécessaire à toute nouvelle organisation.
Ce travail d’organisation administrative ne ralentira pas pour autant les actions entreprises sur le bassin et nos responsabilités collectives continueront à s’exercer.

Mais si l’action publique est un levier nécessaire à la sauvegarde des milieux naturels, elle ne doit pas pour autant dédouaner des responsabilités individuelles de chacun : devoirs d’entretien des propriétaires riverains, pratiques agricoles compatibles avec le respect des milieux, comportements individuels en bordure de rivière, P.L.U. compatibles avec le risque d’inondation, développement des territoires compatible avec la ressource en eau disponible, etc…

Les champs d’actions sont vastes et nous renvoient tous à nos responsabilités face à la nécessaire sauvegarde de notre patrimoine commun.

Christine Durnerin

Présidente du SBO